Imprimer

Le lancement de la cordée a eu lieu le 10 novembre au lycée Henry IV pour le lycée Pauline Roland. L'établissement était représenté par 4 enseignants et l'équipe de direction.

 

Pour plus d'informations sur cette cordée :

Lancement de la cordée de la réussite du CPES : 26 lycées partenaires

Pour favoriser l’égalité des chances et permettre aux meilleurs étudiants issus d’horizons différents d’accéder et de réussir dans des filières post-bac exigeantes, PSL et le lycée Henri-IV lancent la cordée de la réussite du Cycle Pluridisciplinaire d’Etudes Supérieures (CPES).

actu cpes2 cordees reussite dd cpes 2017

 

Depuis sa création en 2012, le CPES a pour ambition de promouvoir la diversité et l’ouverture sociale afin de permettre aux meilleurs étudiants d’accéder et de réussir dans des filières post-bac sélectives et exigeantes. Afin d’amplifier cette action et aller au-devant de nouveaux lycéens, Alain Fuchs, président de PSL, Martine Breyton, proviseure du Lycée Henri-IV et Patrice Corre, chargé de mission pour l’égalité des chances à PSL, ont souhaité lancer, en présence de Catherine Mercier Benhamou, directrice académique chargée des lycées et de la liaison avec l'enseignement supérieur, représentant Monsieur Gilles Pécout, recteur de l'académie de Paris, et avec le soutien de la région Ile-de-France, leur propre cordée. Le 10 novembre au lycée Henri-IV, ils ont signé un partenariat inédit avec 26 lycées répartis sur 4 académies (Paris, Créteil, Versailles et Amiens). Le CPES rejoint ainsi  naturellement le dispositif national des cordées de la réussite, initié pour favoriser l’accès à l’enseignement supérieur de jeunes quel que soit leur milieu socio-culturel, en leur donnant les clés pour s’engager avec succès dans les filières d’excellence.

Renforcer l’égalité des chances pour briser le plafond de verre et lever les phénomènes d’autocensure

Comptant 47 % d’élèves boursiers, quand la moyenne nationale dans les classes préparatoires aux grandes écoles avoisine les 29%, le CPES est une formation Bac+3  sélective attentive à tous les talents. Portée par 12 établissements de PSL parmi les plus prestigieux de France (Lycée Henri-IV, Université Paris-Dauphine, ENS, MINES ParisTech, Chimie ParisTech, ESPCI Paris, EHESS, EPHE, Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Observatoire de Paris, la Fémis, le Collège de France), elle offre à ses étudiants l’opportunité de construire leur propre projet d’orientation et de rejoindre, au terme de leur cursus, les meilleurs masters et grandes écoles de l’hexagone et de l’étranger.
Bourses, chambres à la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP), encadrement de proximité… tout est fait pour favoriser leur réussite dans l’enseignement supérieur et permettre à 100% des élèves CPES d’intégrer une filière en bac +5 d’excellence en France ou l’étranger.  
La cordée du CPES doit permettre d’amplifier le dispositif mis en place depuis 2012, en allant au-devant de nouveaux lycéens afin d’enrichir les futures promotions d’étudiants aux profils et parcours différenciés. Une richesse sociale, géographique, humaine et culturelle inscrite au cœur du CPES.

Accompagner l’orientation des élèves au lycée

Partenaires de cordée, PSL, Henri-IV et les 26 chefs d’établissements se dotent de moyens renforcés et adaptés pour identifier les meilleurs potentiels, objectif clé, pour rappel du Plan Étudiant lancé le 30 octobre dernier. Concrètement, le développement de relations de proximité avec les proviseurs, les professeurs principaux, permettra aux équipes du CPES d’accompagner les lycées dans leur travail d’orientation des élèves en premier cycle. Plusieurs rendez-vous sont d’ores-et-déjà inscrits à l’ordre du jour, tel que :

PSL une université sélective engagée en faveur de l’égalité des chances

Tous les établissements de PSL ayant à cœur de renforcer l’égalité des chances  certains ont mis en place leur propre dispositif, à l’instar des écoles d’Art, de l’EHESS ou encore de l’École normale supérieure avec son programme Talens. Des cordées de la réussite ont aussi été lancées à MINES ParisTech, Chimie ParisTech ou encore à l’université Paris-Dauphine qui propose un programme en partenariat avec 27 lycées franciliens.

 

cordees cpes

 

 

Source